Abonnement Internet

L’évolution de l’abonnement à Internet 

En 2014, les clients Fibre FTTH (Fiber To The Home – Fibre jusqu’à l’abonné) se comptaient déjà par centaines de milliers chez certains opérateurs. Parallèlement, Bouygues Telecom bousculait le marché ADSL en introduisant sur le marché sa Bbox au prix de 19,99€. Du côté de l’Internet mobile, la 4G+ était encore à ses débuts et la comparaison des différents débits proposés n’était pas d’actualité.  

Au cours des 5 dernières années, les principaux FAI (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free) sont entrés en compétition. Diverses offres à des tarifs toujours plus attractifs ont vu le jour, comme l’accès à une box ADSL au prix de 3,99€. 

Le déploiement de la 5G en France est un sujet d’actualité qui va bouleverser le futur de nos offres Internet. Cependant, le Plan France Très Haut Débit (PFTHD) est aujourd’hui toujours en cours.

Un plan de modernisation nécessaire  

Stratégie initiée par le gouvernement français en février 2013, le PFTHD vise à déployer des connexions à très haut débit dans 80% de la France d’ici 2022. La Fibre étant en retard en France, il était fondamental de mettre en œuvre un plan de modernisation.

Au 30 septembre 2013, la France compte 24,6 millions d’abonnements au haut et Ultra-Haut Débit, soit une augmentation de 1 million en un an. Avec plus de 1,8 million d’utilisateurs en UHD, soit une augmentation de 355 000 utilisateurs en un an, la part des logements éligibles au Très Haut Débit a ainsi atteint le seuil des 20%.  

A la fin du premier trimestre 2014, le nombre de souscription à un abonnement Internet THD et UHD atteint 25,2 millions. Le UHD a vu s’ajouter 155 000 utilisateurs, dont 640 000 fournis via FTTH.

Les directives de l’ARCEP

En 2017, l’ARCEP publie ses lignes directrices pour inciter tous les FAI à investir dans la Fibre. Dans ce document, l’ARCEP expose sa vision du marché et identifie les enjeux réglementaires pour les prochaines années. L’objectif est d’adapter la réglementation aux objectifs clés identifiés. Il s’agit d’accélérer les investissements sur le territoire et de prendre des mesures ciblées concernant le marché des services aux entreprises.  

L’année 2019 a marqué une forte croissance du taux d’utilisation des équipements Internet pour la technologie FTTH et câble (une augmentation de 11 points en deux ans). Cette croissance a majoritairement été portée par l’augmentation de la proportion de foyers équipés de la technologie FTTH. Aujourd’hui, 3 français sur 10 possèdent la Fibre ou le câble. Les connexions Internet Haut Débit gagnent donc en popularité en France.  

Parallèlement, l’ARCEP enregistre un taux d’utilisation de l’ADSL en baisse entre 2017 et 2019, passant de 80% à 66%. Cette tendance s’explique par le fait que L’Etat ait prévu de couvrir tout le territoire en THD d’ici 2022. Les foyers dotés de la technologie ADSL sont donc en migration progressive vers le FTTH.  

L’évolution de l’accès à Internet à domicile 

abonnement_internet_jecherche1forfait

Ainsi, la technologie FTTH a d’abord été déployée dans les zones très densément peuplées. Elle arrive aujourd’hui progressivement dans les zones moins denses, ce qui explique les fortes disparités constatées encore en 2020.  

Accélérer la transition vers la Fibre

Dans une interview réalisée pour le journal les Échos et parue le 7 juillet 2020 Sébastien Soriano, président de l’ARCEP, a détaillé les grandes lignes de la régulation du THD fixe pour la période 2020-2023, qu’il va soumettre à l’avis de l’Autorité de la concurrence.  

Il annonce des mesures visant à encourager Orange dans l’accélération de la transition du cuivre vers la Fibre optique. Il condamne aussi vivement la domination d’Orange dans le domaine des télécommunications d’entreprise : « Il y a trois ans, nous étions dans un bras de fer avec Orange car nous voulions que ses concurrents puissent rivaliser sur ce marché, sans que l’on freine Orange parce qu’on avait quand même besoin d’une locomotive. Aujourd’hui, ils ont largement rattrapé leur retard. On a une bonne dynamique de marché concurrentiel de la fibre. Désormais, la grande question, c’est celle de la généralisation de la fibre et de la bascule du cuivre vers la fibre ». Affaire à suivre…  

Les produits culturels : nouveaux atouts de l’abonnement Internet

Notre consommation de produits culturels s’est, elle aussi, grandement transformée. L’industrie du cinéma, de la musique et du jeu vidéo ont vu l’émergence d’un nouveau type de service : le streaming. Et toutes y prennent désormais part.  

Sans surprise, la montée en puissance de Netflix a déclenché une bataille pour l’ensemble du marché. De nouvelles plateformes comme Amazon Prime, Disney + ou OCS ont vu le jour, apportant un nouveau souffle aux séries télévisées.  

L’augmentation des abonnements SVOD

Les souscriptions à un abonnement Internet SVOD ont augmenté de 11 points en 2019 (contre 5 points entre 2016 et 2018). Désormais, plus d’un tiers des Français ont accès à la VOD, pour regarder des séries ou des films en illimité.  

Cette augmentation est difficile à expliquer. De nombreux éléments peuvent être mis en avant : la diversification des offres et les promotions proposées, l’amélioration de la qualité de la connexion Internet ou encore la commercialisation d’équipements toujours plus performants, facilitant l’accès aux contenus. En effet, avec l’amélioration du débit, les diverses plateformes peuvent se permettre de proposer des films et séries en HD et 4K, et ce, sur plusieurs écrans simultanément.  

Cependant, ces hypothèses ne sont pas conformes à l’analyse des données fournies par l’ARCEP. En effet, les plateformes les plus pertinentes sont établies depuis plusieurs années (Netflix depuis 2014; Canal Play depuis 2011; Amazon en 2016; OCS en 2013). La perception de la qualité de la connexion Internet est également stable depuis plus d’un an (+3 points). Enfin, le multi-équipement n’a que peu évolué (+1 point pour l’équipement en smartphone et ordinateur).  

De manière plus générale, la tendance à la connexion permanente peut jouer un rôle puisque le contenu SVOD est disponible partout. La sortie de certains nouveaux contenus peut également conduire à une augmentation du nombre d’abonnés. Cependant, cela ne suffit pas à expliquer l’entièreté de l’augmentation vue précédemment. 

En savoir plus :