Nous sommes là pour

vous accompagner

Répéteur Wi-Fi : le meilleur moyen d’améliorer votre connexion à la maison

En général, notre Wi-Fi est alimenté via une box Internet qui le plus souvent a du mal à couvrir tout le logement. La solution à ce problème est le répéteur Wi-Fi.

Répéteur WiFi

En ce qui concerne la qualité de votre connexion sans fil, plusieurs paramètres sont à prendre en compte : l’endroit où la box Internet est positionnée, les interférences, l’épaisseur des murs… Le rôle du répéteur Wi-Fi est d’amplifier le signal pour vous permettre de bénéficier d’un bon débit et d’une meilleure qualité de réseau dans toute la maison. Nous vous guidons pour bien choisir votre réplicateur Wi-Fi dans cet article.

Achat répéteur de Wi-Fi

 

Tout d’abord il faut savoir que le répéteur ou prolongateur Wi-Fi a pour principe de « répéter » dans ses alentours la couverture Wi-Fi émise par votre box. La zone couverture de votre connexion internet s’étend ainsi. Sachez également que la façon dont vous allez positionner votre répéteur va déterminer l’optimisation de sa portée. Vous devez le placer pas très près et pas très loin de votre box Internet. Les répéteurs ont tous la même manière de fonctionner mais d’un modèle à l’autre les fonctionnalités peuvent différer. C’est la raison pour laquelle le prix d’achat d’un répéteur Wi-Fi varie entre 20 et 100 €.

Amplificateur Wi-Fi fibre : normes et débits

 

Au fil du temps, les normes et le protocole Wi-Fi ont beaucoup évolué en termes de débits, canaux ou fréquences. De nos jours, la quasi-totalité des répéteurs fonctionnent avec  le Wi-Fi « ac » (802.11ac) plus récent et plus rapide et/ou le Wi-Fi « n » (802.11n) plus ancien. Les modèles les plus aboutis vont jusqu’à proposer la norme « ac MU-MIMO » (Multi User-Multiple Input and Multiple Output) en d’autres termes multi-utilisateur avec entrées et sorties multiples) qui offre une gestion améliorée de votre connexion sans fil via plusieurs appareils en simultané. Il faut savoir que le principe de rétrocompatibilité s’applique à ces normes, par exemple un répéteur Wi-Fi ac peut tout à fait fonctionner avec une box Wi-Fi n. Pour ce qui est des débits, si votre box internet, même en Wi-Fi ac délivre 450 Mb/s ce n’est pas la peine d’installer un répéteur Wi-Fi ac à 900 Mb/s car celui-ci va automatiquement se caler sur le débit de la box. Par ailleurs, les fabricants prennent la peine de mentionner des débits à la fois théoriques que cumulés. Quand des constructeurs comme  Netgear (AC1200, 55 €) ou Devolo (Devolo Wi-Fi Repeater, 70 €) font état de débits qui peuvent atteindre 1 200 Mb/s avec le Wi-Fi ac, il s’agit plutôt d’un débit maximum simultané en Wi-Fi ac et n, soit à peu près 867 Mb/s (environ 900 Mb/s) + 300 Mb/s. Quant aux modèles d’entrée de gamme ils ne parviennent qu’à gérer une bande de fréquences unique : Wi-Fi n disponible sur la bande de 2,4 GHz. En général, leur débit se limite à 300 Mb/s (pour 450 Mb/s théoriques).

Configuration WPS

 

Vous devez veiller à ce que le répéteur que vous allez choisir possède le bouton Wi-Fi Protected Standard ou (WPS). Ce système de configuration automatique et rapide permet à l’utilisateur de ne pas passer par l’installation d’un logiciel sur son PC et d’éviter une configuration manuelle qui peut s’avérer très fastidieuse. Quel que soit le modèle, l’installation et la prise en main sont très simples.

 

Dès que vous allez installer votre répéteur, un nouveau réseau va apparaître au niveau des réseaux Wi-Fi disponibles. Sachez que la plupart du temps, le mot de passe pour vous connecter est identique à celui de votre réseau Wi-Fi existant. (Nous vous conseillons toutefois de vérifier le mot de passe par défaut, il ne doit pas être « 123456 » ou « admin » si ça l’est, il faudra alors le personnaliser).

Prise répéteur Wi-Fi : prise gigogne ou ampoule connectée ?

 

Un répéteur Wi-Fi sert à étendre la couverture du réseau, se faisant il a deux inconvénients : premièrement l’équipement n’est pas très esthétique même quand les antennes sont intégrées au boîtier, ensuite, il monopolise une prise électrique. Heureusement les fabricants ont conçu des modèles avec prise gigogne, qui évitent au répéteur de monopoliser une prise électrique. D’autres modèles plus aboutis, intègrent même une prise connectée qui a pour fonction de piloter l’appareil qui y est branché à distance. On peut citer par exemple le TP-Link RE270K (disponible à 69,90 €),

 

Par ailleurs, presque tous les répéteurs disposent d’un ou de deux ports Ethernet et offrent la possibilité de connecter une imprimante ou un ordinateur à internet en filaire. Il faut toutefois faire attention aux vitesses de transfert qui diffèrent selon le genre : le « Gigabit Ethernet » (1 000 Mb/s) est plus rapide que le « Fast Ethernet » (100 Mb/s). Il y a aussi des répéteurs comme le Linksys RE4100 à 45 € qui disposent d’une prise jack de 3,5 mm sur laquelle vous pouvez très bien connecter des enceintes pour jouer de la musique depuis votre smartphone. Il existe d’autres modèles de répéteurs très originaux qui amplifient le signal Wi-Fi tout en éclairant la pièce comme les ampoules Sengled Boost A60 (50 €) ou GU10 (60 €).

Différences entre répéteur Wi-Fi et point d’accès

 

Chez les commerces en ligne ou dans les magasins physiques, les amplificateurs de signal et les points d’accès Wi-Fi sont souvent disponibles dans le même rayon. Une différence fondamentale oppose ces deux produits : l’amplificateur répète le signal Wi-Fi de la box internet tandis que le point d’accès lui en crée un depuis le point d’entrée filaire d’internet dans l’habitation. De ce fait, le point d’accès doit nécessairement se connecter en filaire avec la box. On s’en sert le plus souvent dans les entreprises, toutefois les particuliers peuvent également s’en servir. Il permet entre autres de créer un réseau Wi-Fi beaucoup plus performant par rapport à celui de la box (ac au lieu de n, par exemple) à travers lequel plusieurs utilisateurs pourront se connecter en simultané. Si vous êtes dans le cas d’un usage domestique, cette solution beaucoup plus coûteuse (80-350 €), n’est pas à privilégier.

Les nouveaux répéteurs MESH

 

Sachez enfin que les fabricants de répéteurs Wi-Fi commercialisent des systèmes « maillé » ou « mesh ». Un boîtier principal se connecte à la box et communique avec ses « satellites » disposés dans d’autres pièces à travers la maison. De cette façon ils créent un réseau Wi-Fi beaucoup plus stable et surtout plus performant. À l’inverse des répéteurs classiques, qui créent le même nombre de réseaux qu’il y a de boîtiers installés, le Wi-Fi maillé va créer un réseau unique, avec seulement un identifiant et un mot de passe.

En savoir plus :

Un conseiller vous rappelle gratuitement

En soumettant ce formulaire, j'accepte d'être recontacté dans le cadre d'une relation commerciale.

✔️ Merci pour votre demande de rappel, votre conseiller vous contacte rapidement !