Catégories
Guides

Villes couvertes en 5G

Que pouvons-nous attendre de la 5G ? Technologie tant attendue, faisons un point sur ses caractéristiques et son développement dans les années à venir.

Qu’est ce que la 5G ?

La 5G, la cinquième génération de réseau de téléphonie mobile en France, succèdera comme son nom l’indique à la 4G. La date de lancement est prévue pour la fin d’année 2020 avec tout d’abord un déploiement dans les grandes villes puis une distribution sur l’ensemble du territoire les années suivantes. Cette nouvelle technologie va constituer une révolution de l’usage d’Internet et ainsi nettement améliorer les services existants. Les débits seront largement supérieurs et permettront une navigation bien plus rapide et fluide, rendant accessible le streaming en 4K, voire 8K, ou encore la réalité augmentée.

L’intérêt de cette nouvelle génération est l’expansion de l’Internet des objets, où l’ensemble de nos objets connectés (montres, smartphones, télévisions…) pourront communiqués entre eux et nous offrir des services supplémentaires.

Le monde professionnel est également impacté par la 5G avec notamment le développement de la télémédecine dans le domaine de la santé, des véhicules autonomes pour les transports ou l’automatisation dans les usines.

L’intérêt de passer à la 5G

Concrètement, cette technologie clé va apporter des améliorations dans 3 domaines majeurs : la densité du réseau, le débit et la latence. Cette technologie apportera ainsi une réponse immédiate aux problèmes liés aux appareils connectés, en adaptant le réseau si nécessaire.

Le débit de la 5G est tel qu’il permettra des vitesses de connexion jusqu’à 10 fois supérieures à celles de la 4G. Cela facilitera les actions du quotidien comme le visionnage de contenus multimédias, le téléchargement ou encore la navigation Internet.

Autre point d’amélioration porté par la 5G : la latence. C’est le temps de réaction entre le moment où l’on fait une action et le moment où elle se produit à l’écran. Grâce à la 5G, ce temps passerait de 10ms (millisecondes) à 1ms, indispensable pour fluidifier les usages quotidiens.

Le dernier atout de cette technologie concerne la densité. Concrètement, le réseau pourra supporter un nombre supérieur d’appareils au kilomètre carré, pouvant aller jusqu’à 1 million d’appareils au km² grâce à la 5G.

Différence entre la 4G et la 5G

 4G5G
Vitesse de téléchargement : Film HD17mn3mn
Débit moyen30 Mb/s100 Mb/s

Nos conseillers sont là
pour vous

Quel est le planning de déploiement de la 5G ?

Vous trouverez ci-dessous et à titre indicatif, les grandes étapes de l’arrivée de la 5G en France.

2020 (avant le Covid-19)

  • Annonce des opérateurs candidats.
  • Attributions des fréquences.
  • Positionnement des opérateurs sur la bande du spectre.
  • Publication des autorisations d’exploitation.
  • Premiers déploiements de réseaux.
  • Ouverture commerciale des premiers services dédiés à cette nouvelle technologie.

29 Septembre 2020 : L’enchère pour l’attribution de fréquences de la bande 3,4 – 3,8 GHz se poursuit.

30 septembre 2020 : L’enchère pour l’attribution de fréquences de la bande 3,4 – 3,8 GHz se poursuit.

1er octobre 2020 : L’enchère pour l’attribution de fréquences de la bande 3,4 – 3,8 GHz est terminée.

22 octobre 2020 : L’Arcep présente ses recommandations aux opérateurs en matière de cartes de couverture.

4 novembre 2020 : L’Arcep publie le résultat final de la procédure d’attribution de fréquences de la bande 3,4 – 3,8 GHz avec l’enchère de positionnement.

2021 : La 5G sera proposée dans plusieurs villes françaises.

2022 : Chaque opérateur devra avoir déployé 3 000 sites 5G.

2023

  • Disponibilité, au plus tard, de la bande 1,5 GHz
  • Premier point d’étape sur la mise en œuvre des obligations et sur les besoins
  • Lancement, au plus tard, des services différenciés en 5G

2024

  • Chaque opérateur devra avoir déployé 8 000 sites (dont 4 000 en zone peu dense).
  • Les sites olympiques devraient être couverts en 5G.

2025

  • Couverture des grands centres urbains et des axes de type autoroutier (16 642km).
  • L’accès à la technologie devra être possible pour deux tiers de la population.
  • Chaque opérateur devra avoir déployé 10 500 sites (donc 2 625 en zone peu dense).

2027 : Couverture des routes principales (54 913 km).

2028 : Second point d’étape sur la mise en œuvre des obligations et sur les besoins.

2030 : Le réseau devra être 100% couvert par la 5G d’ici à cette date.

Source : ARCEP

La 5G représente-t-elle un danger pour la santé ?

La controverse autour de la 5G se concentre principalement sur ses effets sur la santé et les risques que les ondes radio présentent pour les personnes électriquement sensibles. En effet, certaines ondes radio peuvent être liées à diverses maladies en fonction de la fréquence et de la proximité des émissions.

A la demande du gouvernement, un rapport dirigé par l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) et l’Inspection générale des finances (IGF) a été rendu public le mardi 15 septembre 2020. Afin de répondre à la demande de moratoire de certains élus, ce rapport est basé sur un grand nombre d’études publiées à ce sujet, comparant les données d’une vingtaine de pays. Le rapport indique ainsi qu’il n’existe pas d’effets néfastes avérés à court terme, si toutefois nous restons en-dessous des valeurs limites recommandées en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques.

Le déploiement de la 5G étant amené à évoluer au fil des ans, l’exécutif a déclaré renforcer la recherche scientifique à ce sujet, multiplier les contrôles aux côtés de l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et publier régulièrement ces rapports.

Est-elle néfaste pour l’environnement ?

L’impact environnemental de la 5G fait également actuellement débat.

L’installation de nouvelles antennes 5G, le débit promis par la technologie (ce qui peut conduire à une augmentation plus rapide de la consommation de données) et la nécessité de remplacer son mobile actuel avec un mobile compatible avec la 5G font craindre une augmentation de l’impact des opérateurs mobiles sur l’environnement au cours des prochaines années.

Démocratisant aussi davantage l’accès au streaming en 4K, le téléchargement de données consommera inévitablement plus d’énergie.

Cependant, les smartphones 5G propose une nouvelle approche pour contrebalancer ces inconvénients. Des systèmes dits « intelligents » sont prévus, capables de se mettre en veille lorsqu’ils ne seront pas sollicités. Comme il n’y a pas d’émission continue, ils consomment moins d’énergie et peut être moins exposé aux ondes électromagnétiques.

En bref, même si la fabrication et l’installation des équipements 5G ne sera pas neutre et que le bilan énergétique du déploiement sera probablement négatif, la 5G reste la première technologie mobile à avoir été conçue dans le but de minimiser la consommation énergétique.

Quels bouleversements pour l’industrie ?

Il est certain que la 5G présente de nombreux atouts pour les entreprises, permettant notamment de développer l’Internet des objets. A terme, il est prévu de développer divers usages basés sur des flux de données instantanés et automatisés, avec une connexion simultanée entre les objets connectés et les infrastructures.

Autre point important, les entreprises pourront maximiser leurs chaînes de production et de logistique. Elles auront la possibilité d’optimiser leurs capacités de travail mobile et à distance, permettant ainsi à leurs collaborateurs de travailler de manière plus rapide et efficace, où qu’ils se trouvent.

Grâce à son débit ultra rapide, la 5G jouera un rôle majeur dans le développement des voitures autonomes en établissant un échange continu d’informations entre les véhicules et les infrastructures routières. Entourée de capteurs, une ville intelligente pourra optimiser la gestion de ses flux urbains et de ses ressources en eau ou en électricité.

D’autre part, il est évident que la 5G profitera également aux fabricants de smartphones. Cette technologie est particulièrement bénéfique pour Apple, qui a annoncé la sortie de son 1er smartphone compatible avec la 5G : l’IPhone 12.

Mais ce n’est pas tout ! Dans un futur (proche), la 5G devrait permettre aux robots de communiquer avec l’intelligence artificielle et de démocratiser la surveillance médicale à distance.

Dans quelles villes est présente la 5G ? 

Pour que vous puissiez vous y retrouver, voici une synthèse des villes qui pourront bénéficier du déploiement de la 5G.

Bouygues Telecom 

Cherche Forfait Box Bouygues Telecom

C’est le 30 novembre que Bouygues Telecom a dévoilé son plan pour la 5G, il y aura donc 20 villes, plus précisément 20 métropoles et qui auront accès à cette nouvelle technologie, à partir du 1er décembre.  (cf site Bouygues Telecom)

  • Bordeaux et son agglomération
  • Angers
  • Le Mans
  • Tours
  • Le Havre
  • Orléans
  • Rouen
  • Valenciennes
  • Douai
  • Lens
  • Béthune
  • Lille et son agglomération
  • Reims
  • Metz
  • Nancy
  • Mulhouse
  • Dijon
  • Clermont-Ferrand
  • Grenoble
  • Saint-Etienne
  • Lyon et son agglomération
  • Nice
  • Cagnes-sur-Mer
  • Saint-Laurent-du-Var
  • Antibes
  • Cannes et son agglomération
  • Grasse
  • Auribeau-sur-Siagne
  • Théoule-sur-Mer
  • Hyères
  • Toulon
  • La Valette-du-Var
  • La Seyne-sur-Mer
  • Saint-Cyr-sur-Mer
  • La Ciotat
  • Aubagne
  • Aix-en-Provence et son agglomération
  • Marseille et son agglomération
  • Marignane
  • Vitrolles
  • Martigues
  • Istres
  • Montpellier et son agglomération
  • Paris et son agglomération

Orange 

Cherche Forfait Box

L’opérateur historique français, lui a commencé son déploiement le 3 décembre, avec une liste de 15 villes qui pourront bénéficier de l’ultra haut débit. Le lancement de la 5G se poursuivra le 15 décembre avec des villes comme Toulouse, Pau, Strasbourg ou encore Paris. (cf site Orange)

  • Pau
  • Bordeaux et son agglomération
  • Brest
  • Angers
  • Le Mans
  • Orléans
  • Le Havre
  • Valenciennes
  • Douai
  • Lens
  • Béthune
  • Lille et son agglomération
  • Nancy
  • Strasbourg
  • Mulhouse
  • Clermont-Ferrand
  • Saint-Etienne
  • Lyon et son agglomération
  • Grenoble
  • Nice et son agglomération
  • Saint-Laurent-du-Var
  • Cagnes-sur-Mer
  • La Valette-du-Var
  • La Garde
  • Toulon
  • La Seyne-sur-Mer
  • Marseille et son agglomération
  • Aix-en-Provence et son agglomération
  • Avignon
  • Rognonas
  • Les Angles
  • Villeneuve-Lès-Avignon
  • Montpellier et son agglomération
  • Toulouse et son agglomération
  • Paris et son agglomération

SFR 

Comparateur Forfait Français

SFR fut le premier a déployé la 5G en France avec Nice le 20 novembre, toutefois ce déploiement ne concernait que la moitié de la population niçoise.

Pour le reste de la France, 5 grandes villes sont concernées et l’opérateur couvrira également les communes aux alentours pour atteindre un nombre total de 120 villes éligibles. (cf site SFR)

  • Biriatou
  • Urrugne
  • Biarritz
  • Labenne-Océan
  • Arbanats
  • Virelade
  • Rions
  • Paillet
  • Lestiac-sur-Garonne
  • Langoiran
  • Tabanac
  • Bordeaux et son agglomération
  • Tours
  • Orléans
  • Onnaing
  • Rombies-et-Marchipont
  • Aulnoy-Lez-Valenciennes
  • Raismes
  • Rouvignies
  • Haulchin
  • Thiant
  • Monchaux-sur-Ecaillon
  • Douai
  • Courcelles-Lès-Lens
  • Billy-Montigny
  • Hénin-Beaumont
  • Sallaumines
  • Oignies
  • Vaudricourt
  • Verquin
  • Aire-sur-la-Lys
  • Roubaix
  • Lannoy
  • Mons-en-Barœul
  • La Madeleine
  • Escautpont
  • Fresnes-sur-Escaut
  • Raismes
  • Onnaing
  • Rombies-et-Marchipont
  • Nancy
  • Dijon
  • Clermont-Ferrand
  • Saint-Etienne
  • Lyon et son agglomération
  • Nice
  • Cagnes-sur-Mer
  • Saint-Laurent-du-Var
  • Antibes
  • Cannes et son agglomération
  • Grasse
  • Marseille et son agglomération
  • Aix-en-Provence
  • Marignane
  • Martigues
  • Avignon
  • Montpellier et son agglomération
  • Paris et son agglomération

Free 

Forfait Mobile Box Free

Concernant Free, l’opérateur est resté fidèle à sa réputation. Il propose des forfaits 5G sans surcoût avec peu de différences avec les abonnés Freebox et les non-abonnés.

C’est donc le 15 décembre que le réseau a démarré dans l’Hexagone avec une couverture assez importante des principales villes françaises (cf site Free) :

  • Bayonne
  • Pau
  • La Teste-de-Buch
  • Cestas
  • Bordeaux et son agglomération
  • Marmande
  • Castelsarrasin
  • Montauban
  • Angoulême
  • Royan
  • La Rochelle
  • Poitiers
  • Cholet
  • Nantes
  • Guérande
  • Saint-Nazaire
  • Angers
  • Saumur
  • Tours
  • Brest
  • Guingamp
  • Rennes
  • Laval
  • Le Mans
  • Flers
  • Cherbourg
  • Caen
  • Le Havre
  • Rouen
  • Beauvais
  • Creil
  • Compiègne
  • Arras
  • Dunkerque
  • Lille et son agglomération
  • Metz
  • Colmar
  • Mulhouse
  • Belfort
  • Vesoul
  • Dijon
  • Besançon
  • Chalon-sur-Saône
  • Lyon et son agglomération
  • Annecy
  • Saint-Etienne
  • Clermont-Ferrand
  • Nice
  • Cannes
  • Saint-Laurent-du-Var
  • Cagnes-sur-Mer
  • Saint-Raphaël
  • Saint-Tropez
  • Hyères
  • Toulon et son agglomération
  • La Seyne-sur-Mer
  • La Ciotat
  • Aubagne
  • Marseille et son agglomération
  • Marignane
  • Martigues
  • Salon-de-Provence
  • Avignon
  • Nîmes
  • Montpellier
  • Sète
  • Agde
  • Narbonne
  • Perpignan
  • Toulouse et son agglomération
  • Albi
  • Paris et son agglomération

Pour conclure, tous les opérateurs ont donc dévoilés leur plan de bataille pour le déploiement de l’ultra haut débit en France et pourront progressivement couvrir l’ensemble du territoire français d’ici quelques années.

En savoir plus :